Pierre Baumann, artiste plasticien: sculptures, photographies, dessins et écrits.

Œuvres

Les Objets libres # 2014 - 2017

Écoutes

« Les indiens ne veulent pas de la spécialisation, parce qu’elle entraîne la supériorité. »
Jean-Marie Le Clézio, Haï, Génève, Skira, 1971, p.45.

Les objets ont des vies. La pensée des objets libres interroge la nécessité même de la spécialisation. Leur conception entend une opérabilité élargie (comme pour un couteau suisse) dont le principal défaut reste son efficacité parfois approximative (pas toujours facile de couper un arbre avec un couteau suisse…), et sa qualité déterminante, celle d’une plus grande autonomie de survie (avec un couteau suisse, on peut couper du poisson, recoudre un vêtement, tailler une branche, percer un trou…). Cette autonomie de survie va avec une forte capacité d’adaptation et un opportunisme qui fait avec ce qu’on a sous la main, ou pas. L’écologie des objets libres ouvre par conséquent aussi le vaste programme des conditions de survie d’une pensée créatrice, là où elle se dilue dans une pensée plastique universelle, c’est-à-dire une pensée qui ne pose plus de limite sur le statut des objets mais fait preuve ici ou là d’une attention particulière aux propriétés, à l’équilibre et aux qualités des formes que produit cette pensée plastique ainsi qu’aux gestes qui l’organisent.


objet libre 1 Objet libre 2 Objet libre 3 Objet libre 4 Objet libre 5
Objet libre 6

©2017 Pierre Baumann - designed by the mo'fo' on a plurimedia CMS