Pierre Baumann, artiste plasticien: sculptures, photographies, dessins et écrits.

   

Réalités de la recherche (collective) en arts

Colloque international - 29-30 novembre 2018 - Université Bordeaux Montaigne

copyright Pierre Baumann

Université Bordeaux Montaigne - Maison des Arts - Tram B arrêt Montaigne Montesquieu

Les réalités de la recherche en arts se confrontent bien souvent aux mêmes critères que ceux de toute recherche expérimentale : de nouveauté, de créativité, d’incertitude, de systématisation et de transférabilité. Huit équipes de recherche, implantées à Bordeaux, Clermont-Ferrand, Marseille, Genève, Paris, Bruxelles, Amiens, Cherbourg et Rennes en dessinent les contours et se proposent d’exposer par le menu leurs OBJETS, leurs MÉTHODES, leur ORGANISATION, leur MILIEU et le pouvoir de DÉMONSTRATION de la pensée artistique, esthétique et politique qu’elles déploient collectivement et durablement, par le verbe, les faits et les gestes et ce, parfois, depuis plus de trente ans.

avec les équipes:
MOBY-DICK
BIOMORPHISME
LE CABINET DU LIVRE D’ARTISTE
RÉENGAGER FREIRE
LA PART DE L’OEIL
LE FILM INFINI
LE LABORATOIRE DES HYPOTHÈSES
SUSPENDED SPACES

Programme:


(1.57 Mo)

Programme détaillé:


(1.09 Mo)

 

Dire Moby-Dick, par la recherche en arts

copyright Pierre Baumanncopyright Pierre Baumann

DIRE MOBY-DICK, PAR LA RECHERCHE EN ARTS
éd. Presses Universitaires de Bordeaux, coll. Un artiste des étudiants, 240 pages, 16,5x23cm, avril 2018, avec le soutien de l’Unité de Recherche CLARE et de l’UFR Humanités de l’Université Bordeaux Montaigne.
 
DIRE MOBY-DICK, PAR LA RECHERCHE EN ARTS est construit comme une préparation au voyage. Ce livre a d’abord été conçu pour donner à entendre la lecture francophone, ininterrompue et inédite, pendant 32 heures, des 139 chapitres du roman de Melville, Moby-Dick ; ou le cachalotDire Moby-Dick est donc un livre qui parle d’un livre et le donne à entendre, à lire et à voir, mais aussi d’une méthode possible de recherche en arts qui mise sur la continuité expérimentale entre les différents temps de cette recherche. Qu’est-ce qu’on cherche ? À comprendre le sens actuel des formes, des gestes et des sons de l’écriture melvillienne. Pourquoi ? Pour valoriser l’écoute et l’attention. Pour tester des micro « architectures de survie » contenues dans les petits gestes de création. Pour miser sur la polyvalence. Ce livre retrace les expériences et les analyses d’une année ainsi que les rencontres avec Jean Dupuy, Catherine Poulain, Philippe Jaworski et Anne Colomes.
 
Les auteurs: Chloé Bappel, Pierre Baumann, Etienne Beaudouin, Christine Bielle, Marlaine Bournel, Alice Camuzeaux, Simon Deniboire, Esther Pontoreau, Camille Rousseau, Tomas Smith, Anne Wambergue.
 
Pour en savoir plus :
// 19/04-2018 à 18h - Soirée de présentation, projection et discussion autour du livre - Librairie L’Ascenseur végétal - 20 rue Bouquière, Bordeaux. 
// 24/04-04/05-2018 - Exposition - 32H, 1 an et livre livre de recherche en arts - Université Bordeaux Montaigne - Hall de la Présidence - Présentation et vente du livre en présence de l’équipe le 24 avril.
 
// Suivre sur fb: Moby-Dick Project
// En vente à L’Ascenseur végétal, chez Mollat à Bordeaux, dans toutes les bonnes librairies ou sur votre site favori de vente en ligne.
 

De Cibecue à Lemniscate

copyright Pierre Baumann

De Cibecue à Lemniscate retrace, à partir d’un livre et d’un disque vinyle, une expérience qui a débuté au barrage de Cap-de-Long, situé dans les Hautes-Pyrénées, construit en un temps record entre 1946 et 1952. Monté comme une enquête à partir d’un entretien mené avec l’ingénieur en chef chargé de l’édification du barrage, Georges Brousse, De Cibecue à Lemniscate est une expérience à la charnière entre la pédagogie et la recherche en Arts. Elle a associé une artiste photographe, Sabine Delcour, des étudiants en Arts de l’Université Bordeaux Montaigne et un artiste enseignant-chercheur, Pierre Baumann.

L’ouvrage est construit comme une fiction organique qui traite de ce qui conduit le processus photographique, la génération d’images visuelles et sonores : interroger le sens du lieu, le rôle du mouvement et la valeur du point de vue. Autrement dit, De Cibecue à Lemniscate  traite du rapport déterminant qu’entretiennent des lieux, un ouvrage d’art et des individus, avec une forme particulière du dessin qu’on pourra appeler une « courbe de raccordement » et qui se trouve énigmatiquement incarnée par la figure de Lemniscate.

––––
Livre vinyle
––––
Sous la direction de Pierre Baumann
et Sabine Delcour
––––
ISBN : 979-10-300-0159-4
22€  
Livret 12 pages - carte sérigraphiée - disque vinyle 40 min
et lien d’écoute de la version numérique
Dimensions 31x31 cm
300 exemplaires
––––
Sortie: 29 juin 2017
Distribution: Sodis
––––
Editions Presses Universitaires de Bordeaux, avec le soutien de l’UFR Humanités, Université Bordeaux Montaigne
Collection Un artiste des étudiants
––––
Les auteurs :
Chloé Bappel, Florianne Barreau, Pierre Baumann, Etienne Beaudouin, Christine Bielle, Sabine Delcour, Elisabeth Forst, Jessica Ruiz, Carla Simon
––––
Contact:
Presses Universitaires de Bordeaux
Université Bordeaux Montaigne
Domaine universitaire
33607 Pessac Cedex – France
Courriel : pub@u-bordeaux-montaigne.fr
Site Internet : www.pub-editions.fr/

Charger les infos:

(785.32 Ko)

 

L'usure

copyright Pierre Baumann

copyright Pierre Baumann

Il y a une urgence durable à réfléchir sur ce qui épuise nos sociétés, nos civilisations, nos cultures, nos économies, nos pensées et nos regards : l’usure.
L’usure a trait à l’épuisement, à l’érosion, à la perte ; mais l’usure est aussi ce (délit) qui résulte d’un excès de profit.

L’art pense et dépense l’usure. De biais, elle scrute et dévoile ses désastres et ses bénéfices abusifs. L’art, mine de rien, résiste à l’usure. Il propose ses propres ripostes, ses renversements, ses revalorisations. L’art lamine l’usure, la fait miroiter, la met en crise. L’art réchauffe l’usure, comme l’usure réchauffe les matériaux qui se confrontent à ces frottements répétés. L’usure a sa chaleur.
L’usure joue double, voit double, s’entend double et parle double. Elle est là, dans l’angle mort de la raison.

Cet ouvrage L’usure est construit en deux volumes à lire croisés :
La chaleur de l’usure va avec Excès d’usages et bénéfices de l’art. Chaque volume se construit sur la base d’une entité spatiale commune répartie en cinq salles qui dresse une forme d’ars memoriae. La chaleur de l’usure (fruit de l’exposition éponyme) parcourt ces espaces en images, documente, contextualise et élargit les projets produits par des artistes, alors que l’autre volume présente des écrits de plasticiens, de philosophes, d’archéologues, de psychanalystes et de penseurs d’horizons divers.

2 volumes:
La chaleur de l’usure
Excès d’usages et bénéfices de l’art

––––
sous la direction d’Amélie de Beauffort
et Pierre Baumann
––––
ISBN 1: 979-10-300-0097-9
ISBN 2: 979-10-300-0098-6
39€ - 476 pages - 230x165 mm - couleur et n/b
sortie: 28 novembre 2016
Distribution: Sodis
Editions Presses Universitaires de Bordeaux et Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles.

Les auteurs et artistes:
Jean Arnaud, Pierre Baumann, Sylvain Baumann, Christian Bonnefoi, Patricia Brignone, Hélène Camarade, Séverine Cauchy, Peter De Graeve, Dirk
Dehouck, Brigitte et Gilles Delluc, Alban Denuit, Amélie de Beauffort, Pierre di Sciullo, Jean Dupuy, Angel Enciso, Mario Ferretti, Sabine Forero, Sébastien Galland, Mekhitar Garabedian, Bruno Goosse, Toni Grand, Michel Guérin, Pierre Katuszewski, Frédéric Lavoie, Chakè Matossian, Miguel Angel Molina, Miquel Mont, Yogan Muller, Willem Oorebeek, Jasper Rigole, Jean-François Robic, Philippe Roux, Pierre Sauvanet, Peter Soriano, Sylvie Turpin, Fabien Vallos, Christian Xatrec, Hannes Verhoustraete, Diane Watteau.

 

Charger les infos:


(1.87 Mo)

 

Les objets libres

Soutenance d'Habilitation à Diriger des Recherches
4 juin 2015_Université Montaigne_Bordeaux

copyright Pierre Baumann

Comme le titre l'indique - "les objets libres" - il est des objets (d'art) qu'on ne saurait absolument
contenir parce que, délibérément, ils vivent leur vie avec indépendance. Autrement dit, ces
objets constituent une ressource, aussi infime soit-elle, non négligeable, dont il faut questionner
tout autant les critères de mesure que les rapports (écosophie de Guattari). (...)
lire la suite: (1.22 Mo)

 

Publication de LLH papier

Le Livre et l'Hypothèse étudie les propriétés du plancton pour en expérimenter ses propensions à la dissémination. Par extension, que veut dire faire un geste de plancton? En revenant ainsi aux origines
de l'éthologie, on envisage une écologie de l'art. 13 hypothèses réparties sur 60 planches recto-verso, enrichies d'un livret, dressent le récit de ces querelles de positions.

Edité avec le soutien du Laboratoire Clare de l'Université Bordeaux Montaigne et des Editions
Appendices (Nîmes), tiré à 100 exemplaires. Ce livre est la déclinaison papier de l'édition numérique
qui porte le même titre.

12€ (+3€ frais de port)
ISBN : 978-2-918102-05-2
format 18,7x14x2 cm. // 162 pages
Copyleft pierre baumann 2015
Pour commander, envoyer une demande par mail à pierrebaumann(at)free.fr en indiquant vos
coordonnées et le nombre d'exemplaires souhaités.

copyright Pierre Baumann

 

COLLOQUE / EXPOSITION l'USURE

// De Markten / 7_11 - 14_12_2014 / Oude Graanmarkt 5, 1000 Bruxelles

La chaleur de l'usure

Exposition du 7 novembre au 14 décembre 2014
Sylvain Baumann, Christian Bonnefoi, Pierre di Sciullo, Jean Dupuy, Mario Ferretti, Mekhitar Garabedian, Bruno Goosse, Toni Grand, Frédéric Lavoie, Miguel Angel Molina, Miquel Mont, Yogan Muller, Willem Oorebeek, Jasper Rigole, Peter Soriano, Sylvie Turpin, Hannes Verhoustraete.

L'usure excès d'usage et bénéfices de l'art

Colloque du 6 au 8 novembre 2014
Jean Arnaud, Hélène Camarade, Thierry Davila, Angel Enciso Bergé, Léa Gauthier, Peter De Graeve, Pierre Katuszewski, Maurizio Lazzarato, Aram Mekhitarian, Michel Métayer, Philippe Roux, Willem Oorebeek, Fabien Vallos, Diane Watteau. Table ronde avec les artistes de l'exposition.

plus d'infos

copyright Pierre Baumann

 

copyright Pierre Baumann

 

 

 

 

 

 

 

 

copyright Pierre Baumann

 

 



 

 
   
   

 

 

 

 

 

 

 

©2018 Pierre Baumann - designed by the mo'fo' on a plurimedia CMS